• Amour et déraison

      

    Fiction

    Amour et déraison 

    Poème en alexandrin

     


     

    Amour et Déraison

     

    Amour et déraison


     

    Vous êtes un grand fou et cessez, là ce jeux!

    Car vous ne devez pas, de moi, être amoureux!

    Vraiment, regardez-moi, stupide adolescent!

    Je pourrais être mère de vos dix huit printemps!

    Amour et déraison 

    Le désir vous aveugle! Un jour, vous les verrez

    Ces rides au coin des yeux ternissant mon été

    Alors que la saison, en ces premiers beaux jours,

    Ne peut rivaliser avec vous, bel Amour!

    Amour et déraison

    Votre prime jeunesse, votre témérité,

    Votre touchant discourt, je l'avoue, m'ont troublés;

    Mais j'ai plus de trente ans et votre amour naissant

    Ne doit pas se servir de mon affolement!

    Amour et déraison

    Ne vous approchez pas! Ne vous approchez plus!

    N'essayez surtout pas parce que je suis émue,

    De profiter de moi en vous faisant plus tendre!

    Non, je n'ai plus envie ce soir, de vous entendre!

    Amour et déraison

    Comprenez ma réserve et ne m'en veuillez pas

    Si mon corps se refuse à connaître vos bras!

    Déjà, je souffre trop de lire dans vos yeux

    Cette peine infinie qui vous rend malheureux.

    Amour et déraison

    Ce baiser tendre et long! Cette bouche gourmande!

    Ces yeux graves et doux! Je ne peux plus lutter!

    Devant tes arguments, je me sens vacillante

    Et ma raison chavire. Tu vois, je suis troublée.

    Amour et déraison

    J'abandonne ma vie à ton amour, enfant,

    En sachant que demain je serai malheureuse.

    Non! Surtout ne ris pas! Ne sois pas insolent

    Parc' que tu as gagné... et que je suis heureuse.

      

    Amour et déraison 



    Amour Passion texte écrit en 1985
    sous le pseudo de N. Ghis.
     

    Amour et déraison

    Chrys Le 11/08/2009

    Bonjour Ghis. Quel plaisir j'ai eu à m'égarer ici et me laisser porter par vos mots ...

    Je reviendrai m'égarer dans vos allées fleuries de poésies avec un grand bonheur. Vous nous faites du bien et vous savez nous emporter, par vos mots, dans votre rêve poétique où nous nous laissons immerger avec délice. Amicalement, Chrys.

     
    Amour et déraison

     

    « Déclaration : souvenir de jeunesseCe qu'est l'amour »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 21 Janvier 2017 à 12:38

    Magnifique poésie 

    L'Amour et la raison sont parfois difficile 

    à gérer lorsque le coeur et les sentiments 

    sont si fort !

     

    Marc

      • Samedi 21 Janvier 2017 à 12:56

        Merci beaucoup cher Marc pour vos appréciations.

        Amitié et sympathie. Ghislaine.

    2
    Mercredi 25 Janvier 2017 à 10:38

    Wouah

    Oh que c'est beau,

    et que ta plume est belle!

    J'adore ce passage du "vous" au "tu "quand la passion, a pris le dessus

     sur la raison!

    Qui ne serait pas flatté de ce genre d'amour?

    Même si  on doit le payer au prix fort

    Merveilleux ma Ghis

    Bisous

    Marjolaine

      • Jeudi 26 Janvier 2017 à 20:17

        Merci Ma chère Marjolaine pour ce très beau compliment! J'aime tellement faire rêver les personnes qui passent pas mon blog poésie! Je m'imagine des belles histoires dans ma tête et l'lorsque l'inspiration me prend, ça vient tout seul... je te fais un gros bisous et te dis à demain mon amie. Ghis.

         

    3
    Lundi 13 Février 2017 à 20:47

    Hello Bonjour

    Mes plus plates excuses madame,  le malotru que je suis ne savais pas que vous étiez de l’académie.

    Moi l'ignare qui passait ma triste existence entre les protons, les neutrons et les électrons

    vous m'avez sidéré par vos connaissances de la rime juste et du mot qui doit être bon

    Révérence à vous ma Dame  qui éclairez d'un jour nouveau ma triste existence de plombier de l'atome

    et des particules virtuelles.

    Votre serviteur

    Un simple volatile du nom de

    Jo

    Hihihihihihihi

      • Mardi 14 Février 2017 à 10:23

         Bonjour mon ami Jo,

        Merci, mais tu me fais toujours autant rire: Une suis une bien petite chose à côté de ces grands poètes! Ce dont m'a été donné et je n'ai rien demandé… Mais tu sais, je suis toute simple, je n'en fais pas état: si je l'ai mis, pour une fois en avant, c'est pour surtout montrer aux autre rimeurs ou supposés poètes que je peux leurs apporter une aide plutôt que d'écrire des mots dont ils ne connaisse,t pas le sens et qui n’expriment aucunement ce qu'il veulent exprimer... et des personnes qui se disent poètes, il y en a beaucoup sur le net! Ça me fait de la peine, et surtout, je ne peux continuer de lire ce qui m'est incompréhensible.

        C'est pour cette raison que je donne un aperçu de ce qu'est la poésie en essayant de ne pas froisser les gens... Ce n'est pas si facile mon ami!

        Alors, comme ça, l'air de rien, j'ai mis cette leçon en avant pour aider…

        Je te fais un gros bisous d'amitié mon cher Jo, et bien humblement, je te remercie pour tous tes compliments mon cher volatile aux grandes ailes planant dans l'espace de tes connaissances. Les miennes sont toutes petites à côté des tiennes! hi!hi!hi! Ce sont juste les ailes du savoir qui me permettent d'écrire... elle ne sont pas bien grandes et bien souvent, je vrais des entorses aux règles de la poésie dite classique qui, en fait, me barbent un peu:. J'aime être libre!!!     

    Vous devez être connecté pour commenter