• Les années de l'enfance

     

    Les années de l'enfance 

    Les années de l'enfance

    Les années de l'enfance

    Dans ce berceau tendu de bleu ou tu reposes

    Je te regarde étonnée mon tout petit.

    Tu est si frêle mon bébé et si fragile!

    Tu commences ta vie et déjà tu combats.

    Dans ton léger sommeil, tu pleures et te débats.

    De la fragilité, tu n'as que l'apparence,

    Puisque Dieu t'as donné la force de l'enfance.

    Penchée sur ton berceau, j'écoute vivre ta vie

    Qui, dans son inconscience, mobilise la mienne.

    Je t'ai voulu si fort, espérée si souvent,

    Qu'à ta venue au monde, j'en ai pleuré du sang.

    Et je suis là, penchée sur tes moindres soupirs.

    Je tremble en caressant tes petites mains graciles.

    Je t'ai nourri d'amour, façonné de mon corps,

    En te donnant le jour, j'ai côtoyé la mort.

    Pendue à tes sourires, à tes gestes d'enfants,

    J'attends avec patience de voir ta première dent.

    Je guette avec amour l'instant du premiers pas

    En pensant que c'est lui qui t'éloig'ra de moi.

    Je sais très bien qu'un jour, pourtant, tu partiras.

    Ce jour-là et si loin et si proche à la fois,

    Que malgré moi j'y pense et je me dis souvent

    Qu'elles passent bien trop vite les années de l'enfance...

     

    N.GHIS.

    Les années de l'enfance

    Texte écrit en 1985.

    La rose De Janvier 2016

    Les années de l'enfance

    « Cœur qui saigneCette vie que tu vas nous donner »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :