• Le vide de l'absence

     

      Le vide de l'absence

     

     

     Le vide de l'absence

     

    Quels sont ces mots rouge de sens sur le miroir éteint?

    Quelle écriture sanglante as-tu laissé s'y imprégner?

    Mes yeux ne voient en signature que ta bouche vermeille:

    L'empreinte de tes lèvres où tant de fois j'ai posé les miennes

    Me torture et me pousse à les poser encore et encore

    Jusqu'à en effacer les contours sensuels et délicats

    Sur ce froid miroir où transpire l'indifférence.

    En t'en allant, tu me prives de ta présence.

    En t'en allant tu me défends de t'aimer

    En t'en allant, tu sonnes le glas de notre amour

    Que reflètent indifférents tes mots poignard!

    Ô, femme cruelle! Je suis blessé à mort!

    Mais je ne peux m'éloigner de ton image mirage!

    Le miroir saigne. Des larmes baignent mes yeux:

    Elles glissent sur mon visage ravagé par la douleur.

    Ma détresse et ma tristesse se mêle à mon amour déçu.

    Je n'existe plus. Je suis désemparé. Je n'ai plus de nom.

    Sans toi, je ne suis qu'un homme en perdition...

     

     N. Ghis. 

     Le vide de l'absence

     Le vide de l'absence

    Texte écrit en 2008

    La Rose De Janvier 2016

     Le vide de l'absence

     

    « Elle n'y croit plus.Pas de lampe à la fenêtre »

    Tags Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :