• Tag nuit

    Résultats pour la recherche du tag nuit :
  •    Texte libre   Doux fantasme de mes nuits (Deuxième version plus courte)   La nuit, je rêve que je me glisse doucement  prêt  de toi, Et sous la clarté de la lune, paisiblement endormie, je te regarde. Je devine tes courbes encore enfantines Qui me font soulever doucement le drap de...

    Lire la suite...

  •          Une goutte de lune La nuit est étoilée, mais je n'y prends pas garde. Mes pensées sont ailleurs, perdues dans l'infini. Une épine s'est logée en mon cœur par mégarde Et la douleur me ronge lorsque je pense à lui. Je songe et me débat pour le quitter sans bruit. Ma lutte est...

    Lire la suite...

  • ...laissent la trace D'un sillon humide et tenace Sur le sable de ce visage Qui n'est plus qu'un sombre rivage! La nuit descend en filigrane... Miroirs ensommeillés de l'âme, Vous qui venez de l'infini! Fenêtre du monde intérieur! Les miroirs discrets de mon cœur! Petits lacs de mes...

    Lire la suite...

  • ...de vie Et n’oubliez jamais que l’eau est notre bien le plus précieux Il ne nous faut pas la gaspiller!   Le ruisseau, à la nuit tombée, Offre à la vue de ceux qui savent entendre et regarder, Pour qui savent en admirer les reflets scintillants sous la lune, Qui est un émerveillement pour...

    Lire la suite...

  • ...Seine Et nos amours Faut-il qu'il m'en souvienne La joie venait toujours après la peine Vienne la nuit sonne l'heure Les jours s'en vont je demeure Les mains dans les mains restons face à face Tandis que sous Le pont de nos bras passe Des éternels regards l'onde si lasse Vienne la nuit...

    Lire la suite...

  • ...entre l'acte d'amour et le vice, devrait vous faire comprendre la différence entre la beauté de l'acte et le malsain de la chose...   Doux fantasme d'une nuit   La nuit, je rêve que je me glisse lentement dans sa couche, Et sous la clarté de la lune, paisiblement endormie,  je la contemple...

    Lire la suite...

  •     Doux fantasme de mes nuits La nuit, je rêve que je me glisse lentement dans ta couche, Et sous la clarté de la lune, paisiblement endormie, je te regarde. Je devine tes dunes laiteuses et tes courbes affolantes. Doucement, je soulève le drap de satin Qui me cache les contours de ce corps...

    Lire la suite...