• Mon frère

     

    Mon frère : Tristesse

    Mon Frère

     

    J’ai le regret de toi, mon frère.

    J’ai le regret de ton absence.

    Tout ce qui vît sur cette terre

    Me fait regretter ta présence.

     

    Ta femme prie, ton enfant pleure. 

    La souffrance habite nos cœurs.

    Un oiseau chant’ Ô! Désespoir!

    Et je t’appelle dans le noir...

     

    Tu avais une femme, un bébé!

    Il fallait que tu en profites

    Pourquoi es-tu partis si vite

    En nous laissant désemparés

     

    Deux frères ne se quittent jamais.

    Te souviens tu de notre enfance

    Quand à cache-cache l’on jouait?

    Qu’elle fût courte ton existence!

     

    C'est moi qui ai  cett'  maladie!

    C'était toi le champions de ski!

    Sportif, en forme et toujours gai:

    A ta mort, nous n'étions pas prêt.

     

    Vingt ans, tu ne les avais pas!

    Si un jour l'on m'avait dis ça,

    Je n'en aurais pas cru un mot!

    Toi! Dans un sombre tombeau?...

     

    Pourtant, c’est vrai! Tu as gagné!

    Je ne pourrai plus te trouver!

    Je le regret de toi mon frère;

    Mais je sais que, là-haut... tu sais.

     

    (décès du jeune homme en 1980)

     

     

    N. GHIS. La main et la plume : Année 1980 

    Mon frère : Tristesse

    image: http://www.gravatar.com/avatar/3c1192e1aecd3fdaa35b89327c20aaba?size=100&d=mm

    2. PIERRE Danielle 31/08/2009

    Je me suis permise d'aller voir sur votre site, grâce à mon amie Michelle hautmont. Très beau site! Moi aussi je suis triste. Pas facile d'écrire. Félicitations pour votre superbe site!

    Je reviendrais par plaisir le visiter, PIERRE.

     

    Mon frère : Tristesse

    « Souvenirs d'enfance Fille d'Ariane : fil d'Ariane. »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 7 Octobre 2016 à 22:37

    Superbe hommage, un texte magnifique. Je suis très admirative de votre talent tant dans la présentation de vos blogs que dans votre façon d'écrire... Bonne soirée. FAUSTINE.

      • Samedi 8 Octobre 2016 à 11:26

        Un très grand merci pour ce compliment qui me va droit au cœur. Si les maisons d’édition pouvaient penser comme vous et tous ceux qui me disent que mes écrits plaisent, je serai la plus heureuse. Mais comme ce n’est pas le cas, et bien je vous fais profiter de mes écris et j’espère en vos visites qui me font le plus grand bien lorsqu’elles s’accompagnent par des petits commentaires qui me disent leurs impressions, comme vous venez de le faire. Merci encore pour votre passage sur mon espace. Ghis.

    2
    Jeudi 24 Novembre 2016 à 18:19

    Coucou Ghis. Superbe hommage que voilà et magistralement bien écrit. Emouvant et poignant. J'aime ce texte plein d'émotion et de grande sensibilité. Bravo! Bonne soirée et gros bisous de Kannelia.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :