• Désir

     

     

     

     

    Désir


    Le désir des corps où la beauté se joue
    D'un regard que l'amour enflamme d'un rayon
    Et vient brûler les cœurs battants à l'unisson
    Quand vient le doux moment d'un baiser sur la joue.


    Un bonheur qui fleurit, un soupçon de douceur
    Une musique tendre ou pleure un violon
    Et c'est l'embrasement en multiples couleurs
    Lorsque les corps frémissent à perdre la raison.


    Le chant d'un rossignol troublant seul le silence
    Plus sensible aux amants qu'un orchestre parfait,
    Transportant leurs émois, devant leur impatience,
    Bien plus forte est l'étreinte : l'amour a ses attraits...


    Ils ont le regard clair, leurs esprits sont en phase.
    Une douces envolées amoureuses est sans loi.
    Ils se laissent porter par l'amour et la foi
    En leurs gestes affolés les menant à l'extase.


    Un bonheur qui fleurit, un soupçon de douceur
    Une musique tendre ou pleure un violon
    Et c'est l'embrasement en multiples couleurs
    Lorsque les corps frémissent à perdre la raison.

    N. GHIS.

    « Le cœur à ses raisons, que la raison ignore »

    est probablement une citation déformée de la phrase de Pascal.

    Transparence

    La main et la plume 1947

    Aujourd'hui "La Rose De Janvier" 2106

    Sociétaire de la Sacem

    Texte écrit le 03/05/ 2010

     

    Transparence

    « Prière d'une mèreMa main gauche. »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 21 Mai 2016 à 23:16

    C'est très joliment écrit. C'est plein de douceur, d'amour, de tendresse et de bonheur... J'aime beaucoup. Un peu de rêve et d'évasion. Merci pour ce délicieux moment chez toi  yes  Je te souhaite une belle fin de soirée et un agréable dimanche. Amitiés de Kannelia.



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :