• Contemplation solitaire

     

    BARRE DE SEPARATION ROSES BLEUES 

     

    Contemplation solitaire

     

    Sous un ciel d'agonie voilé de brume pâle

    Juchées sur un rocher, je contemple la mer.

    Le vent, en mugissant, se repent en rafales

    Et mêle à mes cheveux humides sa colère.

     

     Il se calme un instant puis, reprend de plus belle

    Et, comme s'il regrettait sa soudaine accalmie

    Redoublant ses assaut avec effronterie

    Il frappe et couche à terre les arbustes rebelles.

     

    De la crinière des vagues par l’écume blanchie,

    Se forment des rouleaux qui grondent et s’amplifient,

    Semblants prendre aux troupeaux de chevaux emballés

    Le bruit de leur galop mille fois multiplié.

     

    La nature sauvage que mes sens devinent

    Se révèle grandiose à mon âme chagrine.

    Je me sens si petite,  presqu’ un grain de poussière

    Devant l'indéfini du ciel et de la terre.

     

    Et je suis là, vaincue, devant la vaste mer.

    Songeant à cet espace qui m’apparaît sans borne,

    Je me sens écrasé par l’immense univers

    Qui renferme la vie sous des milliers de formes

     

    N. Ghis.

    Contemplation solitaire

     

    La main et la plume 47

    Texte écrit en 1978

    Aujourd'hui «La Rose De Janvier» 2016 

    BARRE DE SEPARATION ROSES BLEUES

    « Sous la pluie de ParisLe point de non-retour »

    Tags Tags : , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 9 Mars 2016 à 15:06

    Merci ma douce Laurette pour ce merveilleux blog que tu es en train de me faire!

    Je t'ai mis une poésie que je commence à importer de mon autre blog afin que tu puisse voir ce que ça donne à la présentation. Est-ce que la police te plaît et la couleur choisie?

     Dis moi si c'est normal qu'on ne voient pas tout sur les côtés: Je n'ai pas trop l'habitude et je ne sais pas trop comment administrer encore le blog?  Je suis un peu déstabilisée?

    Si tu réduisais un peu la largeur de la page du milieu ou est la poésie, je serais peut-être un peu moins perdue? Snif! La page bouge de tous les côtés et je ne sais plus comment voir tout?... Ouin Ouin Ouin !

    Conseille-moi ma chérie.

    Gros bisous ma Laurette. Ghis.

    PS: J'aime bien la police d'écriture de la bannière d'en bas!

    On la voit mieux par rapport à celle d'en haut!



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :